Nous avons fêté le passage à la nouvelle année dans mon club préféré, avec mes complices préférées et plein de personnes que j'appréciais beaucoup.
Un dîner était prévu, bien sûr. J'ai toujours fantasmé participer à un dîner où des coquins anonymes seraient sous la table pour s'occuper des convives attablés. J'en ai déjà parlé mais je n'ai pas eu l'occasion de le réaliser.
Après un apéritif de contact, nous nous sommes installés ensemble, entre connaissances du même esprit. L'ambiance était très chaude. Nous avons commencé à parler de nos tenues, de nos "coupes". Cela m'a donné envie d'aller sous la table les admirer et je me suis attardée à lécher une délicieuse chatte. Ce qui a encore fait monter l'ambiance.

Puis nous avons parlé de nos expériences et de nos fantasmes sur le thème de la nourriture. Et j'ai amené la conversation sur mon fantasme de coquins sous la table, qui a suscité un grand intérêt. J'ai proposé de le réaliser à la fin du repas. Mais non, ils voulaient le réaliser dès la transition avec le plat suivant. Il a été convenu, puisque c'est moi qui l'avais proposé, que ce seraient les femmes qui resteraient à table, les hommes allant dessous.

J'ai fait le tour de table pour savoir qui voulait participer et proposé aux femmes et hommes des autres tables de se joindre à nous à la place de ceux qui n'osaient pas à notre table. Puis nous les femmes nous sommes allées nous cacher pour laisser les hommes se répartir anonymement sous la table. Et nous sommes retournées nous asseoir en nous regardant avec malice. Nous nous sommes installées confortablement, nos fesses légèrement en avant, mouillant déjà beaucoup en pensant à ce qui allait se passer. Et le jeu a commencé. Mais il s'est trouvé en fait limité par le manque de place sous la table et n'a pas été aussi délicieux qu'on l'aurait voulu. Les hommes sont ressortis un peu déçus. On l'était aussi. On le recommencerait en accolant deux tables pour qu'il y ait plus d'espace en dessous. Mais pour le moment, on ne pouvait pas transformer l'agencement facilement. Et ce jeu nous avait tous beaucoup excités.

Alors quelqu'un a proposé de le continuer en nous installant sur des canapés qu'on aurait déplacés sous un rideau. Proposition tout de suite acceptée. Les plus motivées se sont installées sur les canapés, le rideau reposant sur notre ventre. Nous manquions de place et une complice est même venue s'asseoir sur mes genoux. Nos sexes étaient offerts à la vue des tous les convives et appelaient toutes les coquineries. Nous, derrière le rideau, nous pouvions nous voir, nous toucher, nous embrasser, en sachant qu'à tout instant celle qu'on regardait ou qu'on embrassait pouvait tressaillir du plaisir donné par un inconnu. C'était extrêmement excitant. La surprise d'un contact nous faisait sursauter aussi.

Nous nous sommes amusés ainsi puis nous sommes retournés à table, le plat suivant arrivant. Trop tôt.

 

Le 1er février 2012

AmantdesSens m'a fait l'honneur d'écrire un texte inspiré de cette anecdote coquine sous la table.

Voici son texte : http://amantdessens.wordpress.com/2012/02/01/jeu-de-tables/

Bonne lecture

 


 








 
Mardi 6 janvier 2009 2 06 /01 /Jan /2009 21:22

Et vous, qu'en pensez-vous ? - Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil

Cliquez ici

Guides libertins pour tous

Guide libertin couples

Guide libertin pour tous couples Guide libertin pour tous Hommes

Guide libertin pour tous femmes Guide libertin pour tous sejour cap d agde


Rechercher sur le blog

   
 Ce blog vous séduit?
Ajoutez-le
à vos favoris! ;)

Syndication

  • Flux RSS des articles

Plus d'histoires et de photos

     

Miss Camping

 

RabbitFinder

 

 

Petits flirts

Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés